»La qualité, c’est bien. Le contrôle de qualité, c’est mieux. Nous ne laissons rien au hasard. Nous suivons la tactique des meilleurs boxeurs du monde : ils s’entraînent toujours avec des partenaires qui ressemblent le plus possible à leur prochain adversaire de combat.

Nos sparring-partners sont d’anciens juges ou présidents de chambres de recours, de grands noms du droit de la PI, auxquels nous faisons régulièrement appel pour porter un jugement objectif et extérieur sur notre travail.

Parfois, nous leur présentons nos arguments dans le cadre d’un procès simulé, ce qui nous aide à pressentir ce qui passe et ce qui ne passe pas, à aiguiser notre esprit critique et à affiner notre argumentation.«

Alexander Haertel