L’informatique et la propriété intellectuelle sont intimement liées. Les logiciels et les matériels informatiques doivent être protégés par des brevets afin de défendre les concepts techniques qui sont à la base des coûts continuellement en hausse de la recherche et du développement des produits. Les demandes d’enregistrement et le contentieux des brevets dans ce domaine nécessitent non seule-ment une compréhension claire des technologies impliquées, mais également une connaissance approfondie des aspects spécifiques du droit allemand et européen des brevets dans ce domaine.  

Des concepts juridiques tels que l’exigence de la « contribution technique » d’une invention liée à un logiciel sont importants, car ils sont, contrairement à la pratique américaine, régulièrement appliqués par les Offices Européen et Allemand des Brevets pour évaluer la brevetabilité d’une invention.

Parallèlement à notre pratique quotidienne, nous suivons de près les développements actuels du droit des brevets européen et allemand dans ce domaine, par exemple le rejet de la proposition de directive communautaire sur les inventions par ordinateurs ou les récentes modifications de la jurisprudence allemande facilitant l’obtention de preuves lors de litiges relatifs à des brevets techniques complexes.